CETAF | Corporation des entreprises de traitement de l’air et du froid

Service de récupération environnementale des vieux gaz réfrigérants les plus nocifs


Service de récupération environnementale des vieux gaz réfrigérants les plus nocifs

Categorie(s) :   Climapresse   Nouvelles  


 

 

gaz réfrigérants

PureSphera, une entreprise québécoise qui récupère les appareils de réfrigération et de climatisation de façon optimale tout en détruisant leurs gaz nocifs, offre aussi un service aux membres de la CETAF.

 

 


 

En effet, PureSphera peut s’occuper de récupérer les vieux gaz réfrigérants directement à votre entreprise et parfois même de les acheter. Des membres utilisent déjà leurs services, les procédures sont simples et efficaces :

 

  • Détermination du gaz admissible et de la quantité (R-11, R-12, R-500, CFC-113 et CFC-114);
  • Échantillonnage de la pureté;
  • Selon la pureté, évaluation du prix payé au kilo (ristourne);
  • Gestion du transport et des documents d’expédition sans frais;
  • Destruction;
  • Certificat de destruction et attestation de conformité environnementale.

 

L’importance de bien gérer les réfrigérants

Depuis sa création, les activités de PureSphera lui ont permis de réduire l’équivalent de plus d’un million de tonnes de CO2 et ainsi contribuer à la réduction des gaz à effet de serre. Car la lutte pour contrer les changements climatiques ne se limite pas uniquement à la réduction des combustibles fossiles pour la production d’énergie ou le transport. Dans son plus récent ouvrage, Drawdown , le réputé écologiste américain Paul Hawken propose 80 solutions scientifiques pour diminuer les gaz à effet de serre, validées par 70 chercheurs. Parmi toutes ces solutions, celle qui vient en tête de liste en termes de gain pour contrer le réchauffement climatique est : « La récupération proprement des gaz frigorigènes contenus dans les appareils produisant du froid. »

 

 

L’impact sur le réchauffement climatique

gaz réfrigérantsLa capacité des gaz réfrigérants à réchauffer l’atmosphère est mille (HFC) à dix mille fois (CFC) supérieure au dioxyde de carbone (CO2). Tous les appareils frigorifiques produisent des émissions lors de leur production, au moment du remplissage, en service et lorsqu’ils fuient, mais c’est à leur fin de vie que les dégâts sont les plus importants : 90 % des émissions sont alors produites, est-il précisé dans le livre. Si les réfrigérants (ou les appareils qui les utilisent) ne sont pas éliminés comme il se doit, ils sont libérés dans l’atmosphère et contribuent au réchauffement climatique.

 

 

 

 

Le CFC-11 continue d’affecter la couche d’ozone

Stephen Montzka et al. écrivait le 16 mai dernier dans la revue Nature, une étonnante augmentation de la présence de CFC-11 dans l’atmosphère qui affecte la couche d’ozone. Or ce gaz a été grandement utilisé comme réfrigérant dans des équipements industriels et commerciaux et aussi comme agent de gonflement dans les mousses isolantes soit dans les réfrigérateurs domestiques ou en isolation de bâtiments. Ce gaz a été interdit dès 1996 dans les pays développés et en 2010 dans les pays en voie de développement par le protocole de Montréal signé en 1987. Certaines enquêtes démontrent que cette augmentation serait en partie attribuable à une mauvaise gestion des appareils de climatisation en fin de vie et l’utilisation du CFC-11 dans les mousses isolantes des réfrigérateurs.

 

 

Votre contribution à la protection de l’environnement

Ces publications mettent en commun l’importance d’une saine gestion des appareils frigorifiques et des gaz contenant des halocarbures. En dépit des réglementations provinciale et fédérale sur les halocarbures, la majorité des gaz des appareils en fin de vie au Canada est émise à l’atmosphère.

Les entreprises qui utilisent les services de PureSphera s’assurent que les gaz réfrigérants seront entièrement détruits et elles contribuent ainsi à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

 

 


[1] Drawdown – Comment inverser le cours du réchauffement planétaire, de Paul Hawken, Actes Sud, 576 p., parution le 16 mai 2018. http://www.drawdown.org/solutions/materials/refrigerant-management

[2] Montzka, Stephen A. & al. An Unexpected and Persistent Increase in Global Emissions od Ozone-Depleting CFC-11. Nature 557, p. 413-417, May 16, 2018.

[3] http://www.bbc.com/future/story/20180808-the-scientists-who-track-down-ozone-pollutants-like-cfcs



Retour aux nouvelles et événements

Inscription à Service de récupération environnementale des vieux gaz réfrigérants les plus nocifs


  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

S'inscrire à l'infolettre


  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
error

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !