CETAF | Corporation des entreprises de traitement de l’air et du froid

Retour sur la 26e assemblée générale annuelle


Retour sur la 26e assemblée générale annuelle

Categorie(s) :   Climapresse   Nouvelles  


La 26e assemblée générale annuelle de la CETAF s’est tenue le 28 novembre dernier au Club de Golf Métropolitain. De plus, l’AGA a été précédée d’un programme de conférences des plus intéressants. Par la suite, comme à l’habitude, le président du conseil d’administration, M. Michel Chagnon, a pris la parole pour résumer les actions posées par la Corporation au cours de la dernière année.

 

 


 

Programme de conférences

 

      Cannabis – Tolérance 0

Tout d’abord, Me Lebeuf s’est adressé aux participants sur le thème du cannabis et du principe de tolérance zéro. En effet, depuis l’entrée en vigueur de la loi sur la légalisation du cannabis le 17 octobre dernier, les répercussions sur les milieux de travail sont réelles. Les entrepreneurs doivent se doter d’un processus administratif solide afin d’appliquer une politique de tolérance zéro. La responsabilité incombe autant aux employeurs qu’aux employés, car, selon l’art. 219(1) de la loi[1] :

 

« Est coupable de négligence criminelle quiconque

            – soit en faisant quelque chose;

            – soit en omettant de faire quelque chose qu’il est de son devoir d’accompli;

– montre une insouciance déréglée ou téméraire à l’égard de la vie ou de la sécurité d’autrui. »

 

C’est pourquoi une politique sur l’aptitude au travail et sur les facultés affaiblies devrait être mise en place. Celle-ci se doit d’être extrêmement claire et sans ambigüité : définition, personnes visées (haute direction, sous-traitants, visiteurs, etc.), droit à la confidentialité, formation des employés et programme de sensibilisation. De plus, sachez qu’il est permis d’exiger un dépistage préemploi si celui-ci est en lien avec l’évaluation des aptitudes à occuper l’emploi. Par contre, un dépistage aléatoire en emploi est interdit à moins de conditions particulières comme l’occupation d’un poste à risque ou un problème généralisé dans l’organisation (informez-vous s’il vous plaît à ce sujet avant de procéder). Finalement, l’employeur aura, à certains moments, l’obligation d’accommoder un employé (cure de désintoxication, programme d’aide aux employés, etc.) ou encore de prendre une entente de la dernière chance (obligation d’abstinence, tests de dépistages réguliers sur une période donnée, etc.). Bref, plusieurs organisations sont disponibles pour vous aider à mettre en place ce type de document qui est dorénavant indispensable en entreprise.

 

 

Les milléniaux au travail

Ensuite, madame Isabelle Paris a fait une présentation sur la génération des milléniaux. Elle a fait état des enjeux de gestion liés avec certaines obligations légales et de trucs et astuces à mettre en pratique pour faciliter le rôle de gestionnaire.

 

Né entre 1979 et 1995, cette génération est née en plein cœur d’une mutation technologique. L’instantanéité qu’a créée l’avènement de l’Internet a eu pour effet de rendre les milléniaux plus sensible face à l’attente. De plus, l’interconnectivité constante a fait en sorte que le travail et la vie privée se sont fusionnée; activité physique, prise de rendez-vous ou organisation de son horaire du temps sur les heures « régulières » de travail en même temps que l’avancement de projets professionnels les soirs et week-end à la maison, par exemple. Pour ce qui est du volet humain, leur rapport à la hiérarchie, à leurs collègues et à leur manière de communiquer est davantage axé sur l’équité, la reconnaissance, la considération de l’autre et le plaisir. En résumé, ceux-ci démontrent un grand besoin de donner un sens à ce qu’ils font étant donné qu’il n’y a plus de frontière entre la vie privé et le travail. Cela explique l’importance qu’ils accordent à s’associer à la mission sociale et aux valeurs sincères d’une l’organisation. Certes, cette génération bouscule l’ordre établi, mais prenez avantage de leur créativité et ambition, car ils pourraient bien réussir à créer un contexte favorable afin de faire évoluer vos entreprises!

 

 

Programme de contrôle de la qualité des installateurs

 

Finalement, comme il en a été question dans le mot du président de ce présent numéro, madame Kathleen Neault a fait un survol des différentes sections du programme de contrôle de la qualité (PCQ) pour les membres de la CETAF, élaboré à la suite de l’entrée en vigueur le 8 mars 2018 du nouveau Règlement sur les installations sous pression. Celui-ci exige entre autres que tout installateur possède, au plus tard le 1er avril 2019, un permis basé sur la détention et le maintien d’un PCQ.

Dans le cadre de la présentation sur le PCQ, Kathleen Neault a, d’une part, rappelé aux participants les objectifs de ce règlement et, d’autre part, présenté les différentes composantes du PCQ.

 

Les objectifs sont :

  • Adopter et mettre en application les dernières exigences des codes et des normes en vigueur et retirer les années d’édition du règlement;
  • Adopter la norme CSA Z7396.1, « Medical gas pipeline systems – Part 1: Pipelines for medical gases, medical vacuum, medical support gases, and anaesthetic gas scavenging systems », publiée par le Groupe CSA en remplacement du Code BNQ 5710, qui a été archivé par le BNQ;
  • Actualiser le champ d’application et harmoniser les exigences avec les autres provinces et territoires;
  • Moderniser les modes d’intervention et alléger certaines exigences administratives tout en assurant le même niveau de qualité et de sécurité;
  • S’assurer de la qualité des intervenants en les habilitant grâce à différents types de permis (fabricants, installateurs et réparateurs) en se basant sur le maintien d’un programme de contrôle de la qualité (PCQ) selon les activités des intervenants et leurs compétences d’action;
  • Responsabiliser les divers intervenants concernant la sécurité des installations sous pression, y compris les exploitants-utilisateurs, et leur permettre plus de latitude;
  • Reconnaître et formaliser le rôle des personnes reconnues avec les moyens de contrôle et de surveillance nécessaires;
  • Faciliter les activités hors du Québec des entreprises québécoises (en installation et en réparation) en raison de la détention obligatoire d’un PCQ.

 

Les composantes du PCQ sont :

Les nouvelles réglementations comprendront notamment : le chapitre B-1.1, Loi sur le bâtiment, le chapitre B-1.1, r.2, Code de construction, le chapitre B-11, r.6.1, Règlement sur les installations sous pression, le code de réfrigération B52 et le code sur les appareils sous pression B51.

 

Finalement, afin d’appuyer ses membres dans l’élaboration de leur PCQ, des séances de formation sont prévues au cours des premiers mois de l’année 2019.

 

 

Le rapport du président

Après la présentation de ces conférences, Monsieur Michel Chagnon, président du Conseil d’administration de la Corporation, a pris parole afin d’ouvrir la 26e assemblée générale annuelle. Voici un résumé des principaux sujets couvert lors de cette rencontre.

 

 

 

 

 

 

Nouvelles ententes

Plusieurs ententes furent prises cette année à l’avantage de ses membres dont celle en collaboration avec Shell Canada. Applicable sur tous les types de carburant, cette offre exclusive vous permet de réaliser d’importantes économies en profitant d’une réduction de 0,04¢/L auprès des 1 300 stations Shell disponibles!

 

De plus, un programme d’assurance collective santé pour les employés hors construction est sur le point d’être finalisé. Au cours des prochains mois, nous serons en mesure de vous offrir un programme viable et compétitif.

 

 

Formation

Avec plus de vingt formations disponibles la CETAF est fière d’avoir atteint un nombre record de participants lors de l’exercice 2017-2018. De toute évidence, le perfectionnement professionnel est de plus en plus recherché et nous en avons eu la preuve notamment avec la nouvelle formation d’Introduction au Co en tant que réfrigérant. En effet, lors de celle-ci, le participant reçoit à la fois des notions théoriques, qu’il applique par la suite directement sur le terrain par le biais du volet pratique. Puis que cette technologie de pointe est en constante évolution, il est important de savoir que cette formation proposée par la Corporation est modifiée régulièrement. Informez-vous dès aujourd’hui pour plus d’informations.

 

 

Conseil d’administration 2018-2019

Au terme de cette assemblée, de nouveaux membres ont été élus afin de siéger au conseil d’administration de la Corporation. C’est avec grand plaisir que tous se sont joints au président pour leur souhaiter la bienvenue.

 

Ainsi, les administrateurs qui composent le Comité exécutif pour l’année 2018-2019 sont : Michel Chagnon (Réfrigération Actair), président; Nadine Constantineau (Mistral Ventilation), 1re vice-présidente entrepreneure; Carlos Le Houx (EPM Mécanic), 2e vice-président entrepreneur; Dominic Desrosiers (Groupe Master), vice-président fournisseur/fabricant; Sébastien Grisé (Baulne), secrétaire; Benoît Perreault, (Névé Réfrigération), trésorier; Guillaume Le Prohon (LeProhon inc.), président sortant. Les autres administrateurs sont : Gilles Archambault (Loue-Froid), Christian Aubin (Air Technovac), François Boucher (Enviroair Industries), André Brassard (MECA Contrôle), Jonathan Desabrais (Ventilation MFC), John Deuel (Engineered Air), Martin Garon (Air Innovation), Joël Grenier (MC Ventilation), Annick Ouellet (Co-Ref), Sylvain Peterkin (Daikin), Antoine Rivard (Service de Réfrigération R & S) et Charles Vaneslande (Groupe Techno Ref4).

 

Enfin, madame Carrier, présidente de l’Assemblée, a chaleureusement remercié les trois administrateurs qui terminaient leur mandat pour leur contribution aux travaux de la CETAF. Ces derniers sont : Sylvain Bourret (Air Technologies Plus), Patrice Lavoie (Pro Kontrol)  et Simon L’Archevêque (H.V.A.C inc.).

 

 


[1] Veuillez noter que la citation de cette loi ne représente qu’une infime partie de l’aspect législatif touchant le dossier extrêmement complexe de la légalisation du Cannabis. Voir entres autres : Code criminel – 217.1, 219, 222 (5) a,b, Loi sur le Cannabis (fédérale) – LC2018, C 16. Projet de loi C-45, Code civil du Québec – 1, 3, 6, 10, 11, 2085 ss, Charte des droits et liberté – 18.1, 10, 20, Code de sécurité pour les travaux de construction, Loi santé et sécurité du travail, etc.



Retour aux nouvelles et événements

Inscription à Retour sur la 26e assemblée générale annuelle


  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

S'inscrire à l'infolettre


  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Défiler vers le haut
error

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !