CETAF | Corporation des entreprises de traitement de l’air et du froid

Comment préparer votre tour de refroidissement pour éviter la légionellose à l’arrivée du printemps?


Comment préparer votre tour de refroidissement pour éviter la légionellose à l’arrivée du printemps?

Categorie(s) :   Climapresse   Nouvelles  


Ce n’est pas un mythe, plusieurs cas de légionellose frappent le Québec chaque année. Comme vous le savez, tous les bâtiments ayant des tours de refroidissement doivent mettre en place des procédures strictes pour limiter la contamination de la légionellose. Cet article met en lumière quelques conseils pour réduire les risques de contamination de légionellose, ainsi que des trucs pour la mise en place de solutions durables.

 


 

 

Quelques faits

 

légionelloseSans un traitement adéquat, l’eau des tours de refroidissement peut vous causer un lot d’ennuis. Les tours de refroidissement sont aujourd’hui étroitement réglementées et surveillées par le gouvernement du Québec. Celui-ci souhaite éviter à tout prix une nouvelle éclosion de légionellose, comme celle survenue dans la province à l’été 2012 et qui engendra le décès de treize personnes, ou rappelant les événements s’étant déroulés dans la région de Granby en septembre 2017. Voyons-y!

 

D’ordre général, la légionellose se propage lorsqu’il y a une stagnation de l’eau (bras morts) dans la tuyauterie des tours de refroidissement ainsi que dans les bassins des tours d’eau ne générant pas un débit constant. Les autres facteurs susceptibles de mener à son déclenchement sont un mauvais contrôle de la température, des dépôts organiques et minéraux, tels que le tartre, le biofilm présent en abondance, les résidus métalliques, les protozoaires, ainsi qu’un manque d’entretien des équipements créant de la corrosion et de l’entartrage. À noter que, selon la Loi sur le bâtiment (c. B-1.1), une concentration en Legionella atteignant un niveau supérieur à 1 million entraîne un arrêt automatique de votre tour d’eau.

 

La gestion et la maîtrise de la prolifération de la légionelle sont donc essentielles pour contrôler le risque d’exposition et minimiser la dispersion de gouttelettes et aérosols contaminés.

 

 

Comment entretenir votre tour d’eau?

Un bon programme d’entretien de vos tours de refroidissement devrait comprendre les points suivants :

  • La procédure pour la mise en hivernage et le redémarrage, le cas échéant, et le traitement s’y rattachant pour limiter les risques de bactéries;
  • La procédure d’arrêt et de redémarrage en période de service;
  • La procédure de nettoyage.

 

En supplément, vous devrez aussi vous doter d’une procédure de maintien de la qualité de l’eau. Cette dernière devrait contenir une évaluation pour caractériser l’eau de votre tour. Cette évaluation vous permettra d’établir un plan de traitement propre à votre système, considérant que la source de votre eau peut exercer une influence importante sur votre programme de maintien de la qualité de l’eau.

 

Le plan de traitement tiendra compte, entre autres, du taux de recirculation de l’eau et de l’apport en eau fraîche, du taux de matières en suspension, de la limitation de la dispersion des aérosols, de la saisonnalité et de la performance dont vous avez besoin pour maintenir vos systèmes liés à votre tour d’eau. Ces paramètres auront une incidence sur la nature et la fréquence des traitements nécessaires pour entretenir votre eau, maintenir l’intégrité de votre système et diminuer la corrosion et l’entartrage.

 

Vous devrez établir un plan d’analyse de l’eau pour en contrôler la qualité et effectuer un suivi de la performance de votre plan de traitement. Ce dernier devrait, d’une part, permettre de limiter en permanence le développement de bactéries. Puis, d’autre part, restreindre en tout temps la concentration en Legionella pneumophila à un niveau inférieur à 5 000 UCF/L pour respecter les exigences réglementaires.

 

De plus, un entretien des composantes mécaniques, conforme aux recommandations du fabricant, sera nécessaire pour assurer une opération sécuritaire de votre équipement.

 

 

Solution verte : traitement d’eau sans produit chimique.

Qu’est-ce que le traitement d’eau sans produit chimique?

 

légionelloseL’eau de vos tours de refroidissement, comme toute eau potable, est chargée de minéraux tels que le carbonate de calcium et le magnésium, que l’on désigne plus communément sous le nom de « calcaire ». Continuellement en contact avec cette eau chargée de calcaire, les composantes métalliques de vos tours de refroidissement sont soumises à la formation d’oxydes de fer et/ou de cuivre, qui attaquent les surfaces et peuvent entraîner de la corrosion. Qu’elle soit uniforme ou localisée, la corrosion provoque inévitablement une dégradation du système.

 

 

Afin d’augmenter les propriétés anticorrosives de vos équipements et de prolonger leur durée de vie, la technologie de pulsations électromagnétiques (PEM) sature le carbonate de calcium présent dans l’eau, formant ainsi un inhibiteur de corrosion très puissant et garanti 100 % naturel. Votre système est également protégé de toute attaque corrosive localisée provoquée par des microbes ou des produits chimiques.

 

 

Une solution permanente et économique!
Comment pouvez-vous traiter les eaux sans l’utilisation de produits chimiques?

 

En optant pour un traitement 100 % propre par encapsulation et électro-pulsation, vous assurez un contrôle efficace de l’activité microbiologique de vos équipements, limitez la corrosion et donc, éliminez les risques liés à la présence de légionellose. En effet, le champ électrique induit transforme le processus de cristallisation du calcium contenu dans l’eau et l’empêche littéralement d’adhérer à la surface de vos tours d’eau ou de votre système CVAC. Grâce à cette technologie révolutionnaire 100 % propre, les particules en suspension forment une poudre légère sans danger, plutôt qu’un tartre pouvant endommager sérieusement vos équipements, freinant ainsi la prolifération de bactéries.

 

Résultat :
L’eau de vos tours de refroidissement présente une densité bactérienne plus faible que celle de l’eau potable. De plus, contrairement aux traitements chimiques, la technologie de pulsations électromagnétiques (PEM) agit contre toutes les formes de bactéries, incapables de se créer une résistance comme elles le font en présence de biocides. Vous obtenez donc une protection sans égal contre la légionellose.

 

 

LégionelloseAvantages du traitement d’eau
sans produit chimique

 

 

Conforme au règlement de la RBQ Économie d’eau potable Élimination à 100 % de produit chimique
Aucune manutention de produits chimiques et danger de déversement Élimine le besoin d’équipement de protection lors de manipulations Élimination des rejets chimiques dans le réseau d’égout
Réduction de déchets non-recyclables (contenants de plastique) Protection contre les risques d’exposition aux produits chimiques des occupants et opérateurs (CNESST) Réduction des coûts d’opération et des frais d’exploitation

 

 

En tout temps, il est suggéré de faire faire une évaluation de votre projet avec une firme spécialisée en traitement d’eau sans produit chimique.



Retour aux nouvelles et événements

Inscription à Comment préparer votre tour de refroidissement pour éviter la légionellose à l’arrivée du printemps?


  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

S'inscrire à l'infolettre


  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Défiler vers le haut
error

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !