CETAF | Corporation des entreprises de traitement de l’air et du froid

Efficacité énergétique : fin de la période transitoire le 27 décembre 2021


Efficacité énergétique : fin de la période transitoire le 27 décembre 2021

Categorie(s) :   Nouvelles  


Depuis l’entrée en vigueur du nouveau chapitre (I. 1) sur l’efficacité énergétique du Code de construction du Québec, le 27 juin 2020, la construction de nouveaux bâtiments comporte de nouvelles exigences. Une période transitoire de 18 mois avait été allouée avant la pleine entrée en vigueur du Code. Attention : celle-ci se termine le 27 décembre 2021.

Voici les principaux faits saillants en mécanique du bâtiment. Pour en savoir plus à propos de la règlementation, des bâtiments visés et exemptés ainsi que sur les grands enjeux, consultez l’article paru dans le Climapresse de mars 2021. De plus, notez la date du 18 mai 2021 à votre agenda. Patrick Lévesque donnera une conférence à ce sujet.

 

Faits saillants en mécanique du bâtiment, Chapitre (I.1) sur l’efficacité énergétique du bâtiment

Par Patrice Lévesque, ing.

  1. Isolation R4,2 (Rsi 0,74) de tous les conduits d’alimentation de CVAC installés dans les entreplafonds (même s’ils sont dans un retour par plafond suspendu) sauf s’ils sont situés dans une salle mécanique qui sert de plénum de reprise.
  2. Modulation en 3 étapes minimum des systèmes de climatisation entre 5 Tonnes et 20 Tonnes.
  3. Modulation en 4 étapes minimum des systèmes de climatisation de plus de 20 Tonnes.
  4. Réduction de puissance, réajustement du point de consigne ou mise hors service en période inoccupée d’un système CVAC de plus de 5 kW de chauffage ou de plus de 17 MBH de refroidissement.
  5. Contrôle des VRC/VRE avec détection de mouvement, minuterie programmable ou interface reliée au thermostat du système CVAC.
  6. La ventilation des restaurants (cuisson commerciale). Un maximum de 10% du débit d’extraction de la hotte peut être introduit directement dans celle-ci en tant qu’air de compensation. Pour les extractions cumulées de plus de 5000 CFM :
    • Au moins 50% du débit d’air de compensation doit provenir de transfert d’air en provenance d’appareils CVAC autres que l’unité de compensation d’air;
    • Au moins 75% du débit d’extraction cumulé doit être contrôlé par détecteurs de cuisson pour pouvoir abaisser ces extractions de 50%;
    • Un récupérateur de chaleur doit pouvoir récupérer au moins 40 % de l’énergie sur au moins 50% des extractions cumulées.
  7. Lecteurs de pression statique pour modulation des débits d’air à l’unité centrale CVAC, lors de fermeture des boîtes DAV.
  8. Récupération d’énergie minimum de 60% (ou 55% selon méthode de calcul) sur toute extraction d’air (sauf rares exceptions) de + 50kW. Selon les températures standards des appareils CVAC et selon les régions, cela donne +/- 1800 CFM évacués pour être obligé de récupérer. C’est encore moins si c’est de l’air de procédés plus chaude.
  9. À partir de 5 Tonnes et plus, l’économiseur est obligatoire sauf quelques rares exceptions.
  10. Les équipements de réfrigération des arénas (pour patinoire) devront pouvoir récupérer au moins 25 % de la chaleur avant qu’elle soit envoyée au condenseur et devra minimalement combler au moins 80% des requis de chauffage du bâtiment incluant l’eau chaude sanitaire.


Retour aux nouvelles et événements

Inscription à Efficacité énergétique : fin de la période transitoire le 27 décembre 2021


  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

S'inscrire à l'infolettre


  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Défiler vers le haut
error

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !