CETAF | Corporation des entreprises de traitement de l’air et du froid

Comment améliorer les appels de service en réfrigération


Comment améliorer les appels de service en réfrigération

Categorie(s) :   Climapresse  


Par Serge Tremblay

 

Bien que les agences de presse en parlent depuis longtemps, avez-vous l’impression que la rareté de la main-d’œuvre s’accentue chaque année? Dans l’affirmative, vous n’avez pas tort. Selon le rapport Regard prospectif de 2014-2023, il faudra 300 000 nouveaux travailleurs de la construction au Canada pour combler les départs à la retraite d’ici 2023.

 


 

appels de service

Le domaine de la réfrigération n’est pas à l’abri du manque de travailleurs qualifiés. Pour en rajouter, l’augmentation des installations de réfrigération n’aide en rien la situation. Entrepreneurs en réfrigération, nous n’avons plus le choix, il faudra s’adapter à cette réalité. Mais comment faire?

 

La nouvelle technologie est certainement une façon d’attirer et de retenir la future main-d’œuvre. Pour ces futurs employés, pas de téléphone intelligent est synonyme d’un emploi pas intéressant. De plus, il faudra que le rôle du répartiteur de service évolue vers un support plus adapté aux réalités du nouveau marché : plus d’appels de service et moins de frigoristes expérimentés disponibles. Au lieu de spéculer sur l’avenir, laissez-moi vous raconter l’événement dont j’ai été acteur dernièrement, afin d’illustrer mon propos.

 

Situé près du 49e parallèle réside Marcel, un excellent technicien d’expérience, près de la retraite et un passionné du métier de frigoriste. Il y a plusieurs années, Marcel a décidé d’utiliser des contrôleurs avec une technologie de dégivrage à la demande dans une application d’entrepôt frigorifique. Ce type de dégivrage a permis à notre vaillant technicien de réduire la facture énergétique de son client et d’éliminer les appels de service non intéressant du type : dégeler les évaporateurs à l’aide de torche à braser. Les puristes diront qu’on ne peut utiliser de buse pour dégivrer, mais l’accès à l’eau chaude n’est pas toujours évident.

 

Il a fallu à s’adapter aux nouvelles technologies comme l’ordinateur. Je vous rappelle que l’iPhone n’existait pas en 2006! Pas de problèmes, Marcel a intégré cela. Je vous l’ai dit plus haut : il est passionné de son métier.

 

appels de service

Figure 1 Réduction importante des périodes de dégivrages

 

Dernièrement, notre frigoriste a décidé d’ajouter l’option surveillance et alarme à distance à son application en plus d’ajouter d’autres contrôleurs, puisque son client a réalisé l’ampleur des économies générées par le dégivrage à la demande. Nul besoin d’un spécialiste en technologie d’information, Marcel raccorde le tout en moins de 15 minutes et accède désormais au contrôleur via Internet. La suite démontre le cœur de notre quête, c’est-à-dire s’adapter lors qu’il y a moins de main-d’œuvre.

 

Marcel répond à un premier appel du client qui préfère l’affichage en Celsius, quand il repassera dans le coin, sachant qu’il n’est pas toujours disponible en raison du manque de main-d’œuvre. En ligne, 10 secondes et c’est fait. Un deuxième appel, plus compliqué, consiste à permettre l’arrêt du système tout en maintenant les ventilateurs d’évaporateurs en marche lorsque l’automate central décide de délester le système en demande de pointe d’énergie. Marcel active l’entrée numérique de 2e température de consigne au-dessus de la température réelle de l’enceinte réfrigérée. Voilà, c’est fait. Sans déplacement!

 

appels de service

Figure 2 Activation de délestage en demande de pointe d’énergie

Marcel a vite compris et surtout fait réaliser à son client que le faible coût de la surveillance à distance est largement compensé par les économies réalisées par les non-déplacements.

 

 

Poussons un peu plus la réflexion. Un répartiteur ou un frigoriste d’expérience pourrait très bien utiliser la technologie de surveillance et agir à titre de mentor auprès des futurs frigoristes sans expérience. En période estivale, le répartiteur peut effectuer des manœuvres via Internet en cas d’urgence. Par exemple, effectuer un dégivrage manuellement, arrêter le système pendant une certaine période, changer la surchauffe et autre. Ce jusqu’à ce qu’un technicien se libère et puisse se diriger vers les lieux. Une fois sur place, le frigoriste peut bénéficier de l’expérience du répartiteur sans qu’il soit présent sur les lieux.

 

 

Certaines technologies permettent déjà aux entrepreneurs en réfrigération de multiplier les frigoristes d’expérience en les utilisant de façon différente. Les technologies qui nécessitent des applications comme Team Viewer ou PC anywhere sont parfois inutiles, car elles exigent un PC sur place avec ou sans technicien.

 

appels de service

Figure 3  Tableau de bord avec toutes les données utiles

 

Finalement, n’hésitez pas à vous informer sur le sujet afin d’explorer. Une foule d’avenues passionnantes sont à explorer afin de contribuer à l’amélioration de vos appels de service en plus de réduire l’impact de la rareté de la main-d’œuvre sur votre chiffre d’affaires.



Retour aux nouvelles et événements

Inscription à Comment améliorer les appels de service en réfrigération


  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

S'inscrire à l'infolettre


  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Défiler vers le haut
error

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !