CETAF | Corporation des entreprises de traitement de l’air et du froid

Le Climapresse du mois de décembre est maintenant disponible !


Le Climapresse du mois de décembre est maintenant disponible !

Categorie(s) :   Climapresse   À la une  


Une nouvelle année … un nouveau mandat … un nouveau président

 Voir le contenu du Climapresse

 

Michel Chagnon, président

 

Au terme de la 25e assemblée générale annuelle (AGA) qui s’est tenue le 30 novembre dernier, je me considère privilégié d’avoir été nommé à titre de président de la Corporation pour le mandat 2017-2018. Il va sans dire que je remercie la CETAF et l’ensemble de ses membres pour la confiance qu’ils me portent afin de les représenter auprès de l’industrie et des instances gouvernementales. Bien entendu, je ne travaillerai pas seul. C’est grâce à l’engagement et à la motivation de tous les membres du Conseil d’administration que nous serons en mesure de faire avancer les nombreux dossiers en cours.

 

Revenons sur les dossiers importants de la Corporation qui ont retenu notre attention en 2017 et qui continueront de le faire dans les mois à venir. Tout d’abord, il est essentiel de s’attarder sur le projet de règlement sur les installations sous pression qui entrera en vigueur au cours des prochains mois. Nous comprenons que les principaux objectifs de ce projet sont la modernisation du secteur et de ses modes d’intervention, la mise à jour des normes et des codes de référence, l’allègement de certaines exigences administratives et la responsabilisation des intervenants par différents mécanismes. Ce projet de règlement introduit également l’exigence de détenir un programme de contrôle de qualité (PCQ). Afin d’appuyer nos membres, la CETAF travaillera en collaboration avec la Régie du bâtiment du Québec (RBQ) pour élaborer un PCQ type qui pourra être adapté ultérieurement aux activités de l’installateur d’équipement sous pression.

 

Ensuite, les retards de paiement. À cet égard, le ministre délégué à l’Intégrité des marchés publics et aux Ressources informationnelles, monsieur Robert Poëti, s’est adressé aux membres de la CETAF lors de l’Assemblée pour annoncer le dépôt d’un amendement à l’égard des retards de paiement au projet de Loi 108, la Loi favorisant la surveillance des contrats des organismes publics et instituant l’Autorité des marchés publics. Avec cet amendement, le Conseil du trésor procédera à un projet pilote pour expérimenter différentes mesures visant à faciliter les paiements dans les contrats publics et les sous-contrats qui leur sont liés. Selon le ministre, l’approche par projet pilote permettra notamment d’évaluer les impacts des mesures mises en œuvre sur l’industrie et les organismes publics et d’en dresser un bilan. En fonction des résultats obtenus, un règlement établissant une solution permanente sera ensuite établi. L’adoption unanime par l’Assemblée nationale de ce projet de loi confère aux membres de la Coalition l’élan nécessaire pour poursuivre le vaste chantier qu’est celui de la lutte contre les retards de paiement dans la construction.

 

N’oublions pas d’autres dossiers comme ceux sur les négociations des secteurs institutionnel-commercial et industriel (IC/I), la formation continue, l’article 6.2.2.9 du Code de construction du Québec (CCQ 2010) et la poursuite des travaux dans le cadre d’une planification stratégique.

 

En terminant, nous sommes aux portes de la période des fêtes. C’est une période de réjouissances, mais également de repos. J’espère que tous pourront en profiter pour se ressourcer en famille ou dans des activités de loisir. En mon nom et en celui de mes collègues du Conseil d’administration, je souhaite à nos membres, à leur famille ainsi qu’au personnel de leur entreprise de très joyeuses fêtes et une prochaine année à la hauteur de leurs espoirs et efforts.

 

Joyeuses fêtes à tous

 


Climapresse décembre

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

 

NOUVELLES DE LA CETAF

 

GESTION INTERNE

 

 

DOSSIER CENTRAL

Le dossier central dans le Climapresse du mois de décembre présente une couverture spécifique et technique sur le système au CO2 transcritique du Verger Hamel. L’entreprise familiale qui œuvre dans le domaine de la pomiculture depuis quatre générations a décidé de faire le saut et d’investir dans la construction de leurs propres chambres à atmosphère contrôlée.

 

Objectif recherché : diminuer les coûts élevés d’entreposage et augmenter la qualité de leur produit.

 


– Lire le dossier central ici – 


Consultez la version numérique du magazine ici



Retour aux nouvelles et événements

Inscription à Le Climapresse du mois de décembre est maintenant disponible !


  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

S'inscrire à l'infolettre


  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Défiler vers le haut
error

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !