CETAF | Corporation des entreprises de traitement de l’air et du froid

L’avenir des réfrigérants synthétiques: réglementation, tendances et développement technologique


L’avenir des réfrigérants synthétiques: réglementation, tendances et développement technologique

Categorie(s) :   Climapresse  


Par Alain Mongrain,TMB

 

De nombreux facteurs entrent en jeu pour la réfrigération commerciale et industrielle, c’est pourquoi l’architecture des systèmes et les réfrigérants changent.

Qu’il s’agisse d’un nouveau bâtiment ou d’une rénovation, l’analyse de performances et la modélisation énergétique produisent des informations de grande qualité nécessaires pour permettre à nos clients de prévoir les performances réelles de leur système.

 


 

La responsabilité environnementale

La responsabilité environnementale figure au haut de l’ordre du jour mondial des entreprises d’aujourd’hui. Cette responsabilité est abordée de deux façons principales :

  • Grâce à l’engagement de fournir des produits et des services qui améliorent l’efficacité énergétique et de réduire les dommages potentiels à l’environnement;
  • Grâce à des efforts pour faire fonctionner les installations d’une manière qui protège l’environnement, respecte ou dépasse les exigences du gouvernement et réduit en permanence la consommation d’énergie et les déchets.

 

Les efforts d’intendance environnementale incluent :

  • Développer des technologies qui aident les clients à relever les défis environnementaux.
  • Appliquer des procédés de fabrication rentables et économes en énergie.
  • Se conformer aux lois qui protègent l’environnement.

 

Une certaine portée mondiale offre un large point de vue environnemental qui équilibre les progrès du niveau de vie et la prospérité avec un impact potentiel sur la planète et le bien-être des générations futures. L’industrie de la réfrigération commerciale et industrielle est au centre d’une transition de frigorigènes à base de HFC à des solutions de rechange naturelles.

 

Les raisons sont de trois ordres :

  1. pour éliminer les impacts environnementaux négatifs des émissions directes potentielles de HFC;
  2. pour se conformer aux futurs resserrements de la réglementation sur l’environnement; et
  3. pour mettre en œuvre des systèmes de réfrigération qui dépassent la réglementation, l’efficacité et les objectifs et règlements environnementaux.

 

 

 réfrigérants synthétiquesLes supermarchés, en particulier, ont ouvert la voie grâce à l’adoption de systèmes de réfrigération à base de dioxyde de carbone (CO2). En tant que réfrigérant naturel, le CO2 (ou R744) possède de nombreuses propriétés avantageuses, y compris : faible toxicité, ininflammable, neutre pour la couche d’ozone et un potentiel de réchauffement planétaire négligeable. Ses excellentes propriétés thermiques en font une option viable en particulier pour réduire l’utilisation de HFC. Cependant, les systèmes au CO2 comportent des défis. Ils peuvent fonctionner à des pressions très élevées (supérieures à 1500 psi) et leur efficacité est susceptible de diminuer dans des températures ambiantes élevées.

 

 

 

 

La réglementation

 réfrigérants synthétiquesDepuis plusieurs années, l’ensemble des acteurs du domaine de la réfrigération est soumis à de nouvelles réglementations afin de respecter les normes environnementales, sans toutefois pénaliser les performances des installations. Si les accords précédents se sont concentrés sur le phénomène d’appauvrissement de la couche d’ozone causé par certains fluides et ont notamment contribué à l’éradication des chlorofluorocarbones (CFC) et des hydrochlorofluorocarbones (HCFC), l’attention se porte désormais sur la contribution possible au réchauffement climatique des fluides qui les ont remplacés, les hydrofluorocarbones (HFC). De nouvelles lois sont actuellement en vigueur et prévoient des dates de fin d’utilisation au Canada, en Europe ainsi qu’aux États-Unis.

 

En raison d’un resserrement des réglementations sur l’environnement aux États-Unis en 2015, la réfrigération commerciale et industrielle et la chaîne d’approvisionnement des équipements ont été confrontées à un grand défi technologique afin de se conformer aux nouvelles règles.

 

Alors que le Département de l’Énergie (DOE) a exigé des réductions significatives de la consommation d’énergie d’ici 2017, l’Environmental Protection Agency (EPA) appelle à l’élimination de certains réfrigérants actuellement utilisés pour la même année. Il est important de comprendre que pour se conformer à ces attentes, chaque règlement représente individuellement un impact à long terme substantiel et, à court terme, un impact sur la conception du système et des composantes. Collectivement, ces règles plus strictes exigent dans l’immédiat l’attention des fabricants d’équipement d’origine (OEM) ainsi qu’une révision de la gamme complète des équipements de réfrigération de la chaîne d’approvisionnement.

 

 

Conclusion

En terminant, cette émergence de nouveaux réfrigérants et la résurgence des fluides naturels provoquent beaucoup de questionnements. Demandons-nous, par exemple : dans un marché global d’équipement, comment proposer les solutions appropriées pour les besoins de nos clients? Quelles sont les limites des solutions de rechange naturelles aux HFC? Quelles sont les particularités des HFO? Quelles sont nos options à court, moyen ou long terme?



Retour aux nouvelles et événements

Inscription à L’avenir des réfrigérants synthétiques: réglementation, tendances et développement technologique


  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

S'inscrire à l'infolettre


  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Défiler vers le haut
error

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !