CETAF | Corporation des entreprises de traitement de l’air et du froid

Forum réfrigération 2022 : une 4e édition attendue!

Le 27 septembre 2022 s’est tenue la quatrième édition du Forum réfrigération. L’événement, organisé conjointement par la Corporation des entreprises de traitement de l’air et du froid (CETAF) et le chapitre de Montréal de l’ASHRAE, s’est avéré être un succès retentissant, selon les commentaires recueillis.

C’est un total de six conférences qui ont attiré plus de 270 participants. Ces conférences avaient pour objectif d’aider les participants à mieux comprendre les technologies avec lesquelles ils sont parfois un peu moins habitués et à jouer un rôle plus proactif auprès de leur clientèle.

De plus, les participants ont eu la chance de rencontrer vingt exposants œuvrant également dans ce même secteur d’activité. En regroupant ces divers intervenants, le moment était propice aux échanges afin de faciliter les collaborations futures, tout en tissant des liens.

L’enthousiasme démontré et les commentaires reçus de la part des personnes présentes nous confirment non seulement que l’événement a sa raison d’être, mais également que cette mise à jour des pratiques est nécessaire.

Toute l’organisation tient à remercier, encore une fois, tous les visiteurs qui se sont déplacés ainsi que chacune des personnes qui ont contribué à cette réussite de près ou de loin. Au plaisir de vous retrouver pour la prochaine édition!

Contenu des conférences présentées

La CETAF offre à ses membres et l’industrie de multiples formations leur permettant d’évoluer constamment dans leur travail. Voici les prochaines formations données en ligne par la Corporation.

Transport des matières dangereuses [Reconnue CMEQ, CMMTQ et RBQ]
Sensibiliser les intervenants au transport et à la manutention des matières dangereuses (contenants sous pression). Obtention de la certification fédérale sur le TMD.

 

Conception et installation d’un système de ventilation résidentiel autonome, centralisé et exigences techniques Novoclimat [Reconnue CMEQ, CMMTQ et RBQ]
Cette formation s’adresse aux spécialistes en ventilation qui se destinent aux bâtiments multilogement et qui souhaitent obtenir la certification « ENTREPRENEUR NOVOCLIMAT – SPÉCIALISTE EN VENTILATION AUTONOME ET CENTRALISÉE ».

 

Formation normative CSA B52 (18) Réfrigération mécanique
Comprendre d’où vient l’obligation d’utiliser le code CSA B52, dans le cadre de travaux d’installation et comprendre lorsque celui-ci s’applique et assimiler le processus établissant les exigences pour faire une installation sécuritaire.

 

Hydrocarbures (Propane)
Tout technicien HVACR travaillant sur des systèmes frigorifique HC doit apporter des modifications à ses procédures d’entretien et de maintenance et doit être formé pour manipuler en toute sécurité les frigorigènes HC.

 

Initiation au fonctionnement des systèmes de réfrigération
Connaître la base de fonctionnement des systèmes de réfrigération.

 

Initiation à la ventilation et au traitement de l’air dans les bâtiments
Distinguer les particularités de fonctionnement des divers systèmes de ventilation associés au traitement d’air.

 

Analyse de fonctionnement de circuits frigorifiques
Déterminer la cause de mauvais fonctionnement d’un circuit de contrôle de réfrigération.

 

Analyse de fonctionnement de systèmes de ventilation
Déterminer la cause de mauvais fonctionnement d’un circuit de ventilation.

 

Intervention sur les systèmes de réfrigération à l’ammoniac
Intervenir sécuritairement sur un système de réfrigération à l’ammoniac.

Vous n’avez pas encore adhéré au programme collectif de la CETAF avec Shell? C’est le temps de le faire! Vous économiserez 8 ¢/litre durant 5 mois à toutes les stations Shell et 4 ¢/litre ensuite! Pour ce faire, demandez la carte entre le 1er octobre et le 30 novembre 2022.

En savoir plus et adhérer à l’offre

Voir le contenu du Climapresse de septembre 2022

Mot du président – septembre 2022
Qui sera devant les buts?

Sébastien Grisé, président de la CETAF

Sébastien Grisé, président de la CETAF

Au moment d’écrire ces lignes, la question qui était sur toutes les lèvres était le grand retour – ou non – de Carey Price devant les buts des Canadiens de Montréal. Pour ma part, celle qui me préoccupe concerne plutôt la disponibilité de la main-d’œuvre dans notre industrie, soit les personnes qui sont devant nos buts.

D’un côté, nous faisons des pieds et des mains pour trouver des travailleuses et travailleurs qui seront en mesure d’exécuter avec brio nos nombreux contrats qui, vous le savez comme moi, sont de plus en plus difficiles à réaliser compte tenu notamment des problématiques liées aux chaînes d’approvisionnement.

D’un autre côté, d’après une compilation non scientifique effectuée par la CETAF au printemps dernier, les centres de formation professionnelle affichent complet, particulièrement pour les métiers de frigoriste et de ferblantier. Des listes d’attente sont même constituées. Le délai d’attente pour s’asseoir sur un banc d’école est de trois à six mois. Cependant, seulement 50 % des étudiants se retrouveraient sur les chantiers de construction à la suite de la formation. Ce qui entraîne une autre question : pourquoi un taux de diplomation si faible?

Ce n’est visiblement pas un manque d’attractivité de l’industrie qui est en cause, à en juger par les listes d’attente des centres de formation. Est-ce un problème de communication sur la nature exacte du métier? Possible, car il est effectivement difficile d’avoir accès à de l’information pertinente et réaliste sur nos métiers, que ce soit par la Commission de la construction du Québec, l’Inforoute FPT, ou même les écoles.

L’information véhiculée sur les différents sites Web ressemble plus à une offre d’emploi. Par exemple : « le frigoriste installe, entretient, répare et révise des installations de climatisation centrale résidentielle, des installations de réfrigération et de climatisation de type commercial ou industriel et des systèmes combinés de chauffage, de ventilation et de réfrigération. Il ou elle travaille pour des entrepreneurs en réfrigération et en climatisation. » Il faut selon moi aller plus loin et sortir des cadres pour donner vie au travail de nos employés afin d’informer le plus adéquatement possible les futurs étudiants, sans quoi nous devrons continuer à ne pas savoir qui sera devant les buts de notre équipe.

Mais, comment y parvenir? C’est la grande question sur laquelle la CETAF se penchera au cours des prochains mois. Pour y arriver, nous comptons réunir les différents acteurs du milieu pour trouver des solutions concrètes et efficaces.

Bon automne!

Sébastien Grisé
Président de la CETAF


 

Consultez la version numérique du magazine ici

MOT DU PRÉSIDENT

DOSSIER CENTRAL

TECHNIQUE

TOURNOIS DE GOLF DE LA CETAF

GESTION

JURIDIQUE

BABILLARD

 

Plusieurs avenues sont possibles quand vient le temps de vendre une entreprise. Différents acteurs interviendront et il est important de bien les choisir pour un transfert harmonieux.

Pour bien comprendre ce qui distingue les services offerts par les conseillers du Centre de transfert d’entreprise du Québec (CTEQ) et ceux d’un courtier en vente d’entreprise, nous nous sommes entretenus avec Nathalie Boudreau, conseillère en transfert d’entreprise au CTEQ, et Stanislas Didier, directeur ventes et acquisitions d’entreprises chez BluuGlass.

La mission du CTEQ

Le CTEQ offre des services d’accompagnement et de formation aux cédants et aux repreneurs. En tant qu’organisation à but non lucratif, sa mission est de pérenniser la richesse entrepreneuriale, un maillage à la fois.

Quelle est celle du courtier en vente d’entreprise?

L’objectif du courtier en vente d’entreprise est de trouver le repreneur idéal pour l’achat de l’entreprise de son client. Sa mission est aussi d’assurer la pérennisation des entreprises.

Une mission commune : assurer la pérennisation des entreprises

C’est dans l’intérêt général du Québec d’assurer la continuité des entreprises d’ici. Ce sont les intérêts des intervenants qui peuvent varier. Les conseillers du CTEQ sont là pour créer une synergie entre les intervenants et assurer la réussite du transfert. Un courtier en vente d’entreprise est un professionnel offrant un service.

Quel est le rôle d’un courtier en vente d’entreprise?

Stanislas Didier, directeur ventes et acquisitions d’entreprises chez BluuGlass, indique que son rôle est d’accompagner le propriétaire dans la vente de son entreprise. Grâce à ses connaissances et à son réseau, il s’assure de trouver le repreneur idéal pour en assurer la continuité.

À quoi ressemble le processus?

« La première chose que je fais, c’est d’évaluer les motivations du cédant à vendre son entreprise. Et je récolte toutes les informations nécessaires pour bien la comprendre.

Ensuite, j’évalue la valeur de l’entreprise et au besoin, supervise l’évaluation des équipements et améliorations locatives de l’entreprise si elle n’est pas déjà faite. On le voit souvent, les cédants ont tendance à en surestimer la valeur, car ils y sont très attachés. Mais il y a une différence notable entre la valeur attribuée par le cédant, la valeur comptable, celle des banques et la valeur sur le marché.

Une fois le portrait global de l’entreprise terminé, je travaille avec le cédant pour définir la stratégie de mise sur le marché. On monte un dossier marketing et financier avec les meilleurs atouts pour avoir l’angle le plus avantageux à présenter : les améliorations récentes, l’équipe d’expérience, les projets potentiels, etc.

Lorsque je trouve un repreneur potentiel, je l’accompagne également dans la recherche de financement. Je prends donc en main les deux parties avec l’objectif de finaliser la transaction.

La rémunération varie en fonction des courtiers, certains ont des frais fixes, mais dans mon cas, il s’agit d’une vente à la commission. »

Quel est le rôle des conseillers et conseillères du CTEQ?

Nathalie Boudreau, conseillère en transfert d’entreprise au CTEQ, indique qu’en tant que professionnel en transfert d’entreprise, elle n’est pas une spécialiste en évaluation d’entreprise, en droit des affaires ou encore en comptabilité. « Nous maîtrisons le transfert d’entreprise dans sa globalité », ajoute-t-elle.

Les conseillers et conseillères du CTEQ sont les chefs d’orchestre. Ils s’assurent du bon déroulement de la transaction. Ils amènent les cédants et les repreneurs à s’organiser de façon structurée. Ils les accompagnent et les guident pour mener à bien le projet de transfert.

Leur rôle est d’agir comme un phare pour les cédants et les repreneurs. Ces derniers se tournent vers le CTEQ pour parler avec un tiers parti neutre. Les conseillers du CTEQ n’ont aucun intérêt pécuniaire et ne sont pas payés à la commission.

Quand un cédant se tourne vers le CTEQ, à quoi ressemble le processus ?

« Nos interventions portent sur l’humain avant tout. Qu’est-ce qui motive le cédant à vouloir vendre son entreprise? Est-ce qu’il est prêt pour la suite, quelle qu’elle soit?

On guide le cédant vers les bonnes ressources, on s’assure que l’évaluation d’entreprise se fasse de la bonne façon, on l’aide à se bâtir un cercle de conseillers, on lève les drapeaux rouges au besoin.

Grâce à la formation offerte, on aide aussi le cédant ou le repreneur à parler le même langage que les spécialistes et à comprendre les différentes étapes d’un transfert d’entreprise.

On crée également des occasions d’affaires entre les repreneurs et les cédants grâce à notre plateforme de maillage.

Comment trouve-t-on un bon courtier en vente d’entreprise ?

Un bon courtier doit réellement être spécialisé dans la vente d’entreprise. Il doit aussi connaître les subtilités de votre secteur d’activités. Il doit chercher à bien comprendre votre entreprise afin de trouver le repreneur qu’il vous faut. Il saisit bien ce qu’il vend : des actifs ou des actions?

Un bon truc : écoutez votre intuition. Comment vous sentez-vous en compagnie de votre courtier? Calme, écouté, compris, respecté? Ou agité, précipité, stressé? Votre ressenti vous en dira long sur ce qui s’en vient. Assurez-vous qu’il travaille pour vous et non pour lui.

Si vous désirez faire affaire avec un courtier, choisissez-en un avec qui vous vous sentirez à l’aise pour travailler et qui respectera votre rythme de croisière.

Des services complémentaires

Les conseillers et conseillères du CTEQ offrent des services complémentaires à ceux des courtiers en vente d’entreprise. C’est-à-dire que le cédant peut profiter de l’accompagnement du CTEQ et utiliser les services d’un courtier en vente d’entreprise. L’un n’empêche pas l’autre. Le CTEQ peut même vous aider à identifier les caractéristiques d’un bon courtier!

N’hésitez pas à faire appel à votre conseiller régional du CTEQ!

ctequebec.com
info@ctequebec.com
1 844 200-2837

Malgré la pluie soutenue du matin et le report d’une heure du départ des golfeurs, le tournoi de golf de la CETAF de la région de Montréal, tenu à Mont-Tremblant le vendredi 26 août dernier, s’est déroulé somme toute sous un temps clément!

Sur les parcours Le Diable et Le Géant, 288 golfeurs ont bravé la pluie des premiers trous. En soirée, près de 340 personnes se sont retrouvées pour réseauter et profiter d’un savoureux banquet dans le décor majestueux du Grand Manitou, au sommet du Mont-Tremblant.

MERCI AUX COMMANDITAIRES

Les gagnants!

Meilleur quatuor | -5

 

De g. à dr. : Simon Demers, François Tremblay, Jocelain Poirier, Simon L’Archevêque et Sébastien Grisé (prés, CETAF).

 

La balle la plus près du trou

 

Richard Larouche (gagnant, au centre), accompagné de John Deuel de Engineered Air (g.) et de Sébastien Grisé, prés. CETAF (dr.).

 

Mathieu Francoeur (gagnant, au centre), accompagné de Sylvain Peterkin, adm. CETAF (g.) et de Sébastien Grisé, prés. CETAF (dr.). Prix remis par Daikin Applied.

La balle la plus longue

 

Luc Gosselin (gagnant, au centre), accompagné de Fred Ricciardelli de Thermolec (g.) et de Sébastien Grisé, prés. CETAF (dr.).

 

Frédéric Houle (gagnant, au centre), accompagné de Sylvain Peterkin, adm. CETAF (g.) et de Sébastien Grisé, prés. CETAF (dr.). Prix remis par Solutions Santé Sécurité.

 

Sébastien Dupont (gagnant, au centre), accompagné de Sylvain Peterkin, adm. CETAF (g.) et de Sébastien Grisé, prés. CETAF (dr.). Prix remis par Fantech.

 

Sébastien Dupont (gagnant, au centre), accompagné de André Paré de Refplus (g.) et de Sébastien Grisé, prés. CETAF (dr.).

 

Etienne Leclerc Parker (gagnant, au centre), accompagné de Stéphane Legault de Armacell Insuguard (g.) et de Sébastien Grisé, prés. CETAF (dr.).

 

Guillaume Racine (gagnant, au centre), accompagné de David Lemoine de Solutions Santé Sécurité (g.) et de Sébastien Grisé, prés. CETAF (dr.).

Battez le pro

 

Stéphane Meloche (gagnant, au centre), accompagné de Charles Abiad de Descair (g.) et de Sébastien Grisé, prés. CETAF (dr.).

Chèque-cadeau pour un voyage offert par Le Groupe Master

 

Julien Pelletier (gagnant, au centre), accompagné de Dominic Desrosiers de Le Groupe Master (g.) et de Sébastien Grisé, prés. CETAF (dr.).

 

Merci aux bénévoles

Veuillez noter que les bureaux de la CETAF seront fermés durant le congé d’été, à compter du vendredi 22 juillet 2022. De retour le lundi 8 août 2022. Bonnes vacances!

La CETAF et le chapitre de Montréal de l’ASHRAE sont heureux de vous présenter la 4e édition du Forum réfrigération, le 27 septembre prochain à Anjou!

Je m’inscris maintenant!

Les conférences vous aideront à mieux comprendre des technologies avec lesquelles vous êtes parfois un peu moins familiers et à jouer un rôle plus proactif auprès de votre clientèle. À noter qu’une attestation de participation sera émise pour chaque participant à cet événement.

 

LE SALON DES EXPOSANTS

Vous aurez aussi la chance de rencontrer des exposants, de prendre connaissance de leurs nouveaux produits et d’obtenir des réponses à vos questions.

Inscrivez-vous dès maintenant pour ne pas manquer ce rendez-vous!

Je m’inscris maintenant!

Spécialement créé pour les membres de la CETAF dans le but de souligner l’arrivée des vacances d’été, l’événement des feux VIP affiche complet année après année. En effet, 140 participants se sont rassemblés dans la section VIP en cette belle soirée chaude du 20 juillet dernier.

Ce spectacle de l’International des Feux Loto-Québec a rendu hommage à tout ce qui est italien! De la bonne nourriture à la musique en passant par la Formule 1 et le football, la société pyrotechnique Fireworks Lieto s.r.l. a emmené son public dans un voyage au cœur de son pays d’origine pour lui faire savourer la dolce vita!

L’envoûtant déploiement de couleurs brillantes et de mouvements a été accompagné d’une bande sonore incluant des chansons italiennes traditionnelles comme O Sole Mio, des classiques tels que Caruso, ainsi qu’une interprétation émouvante de La Vita E Bella d’Andrea Boccelli, en hommage à tous ceux qui ont dû affronter les épreuves de la guerre.

La soirée s’est terminée tout en douceur, laissant les invités se diriger tranquillement vers les vacances après ce spectacle haut en couleur!

Saviez-vous que 180 projets de construction, visés obligatoirement par les paramètres des paiements rapides, sont présentement en cours ou démarrerons prochainement au Québec? Est-ce que votre entreprise participe à l’un de ces 180 projets?

S'inscrire à l'infolettre


  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
error

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !